Accueil  A&P réalise  Expositions
    disponibles
 Manifestations
    plurielles
 Lectures
    publiques
 Autres & Pareils,
    La Revue
 Éditions
    Contre-Pied
 Les Artistes  Éditions
    Iconophage
 Ateliers
    d'écriture
 Association
    Autres et Pareils
 Curriculum
    Vitae
 Contact,
    Adhésion
 Courriel

Après la campagne, la
campagne se poursuit

 

Feuilleton de lectures publiques
avec Olivier Domerg, Christophe Roque, Laure Ballester

Sous ce titre, Autres et Pareils, l'auteur, Olivier Domerg, et ses complices, Laure Ballester et Christophe Roque, proposent un feuilleton de lectures publiques. Tous les textes, lus lors de chaque épisode, sont extraits de Une Campagne, un livre d'Olivier Domerg paru aux éditions Le Bleu du ciel.

D'abord initiées au printemps 2007, à Martigues, où ce livre a été écrit, ces lectures se poursuivent depuis dans toute la France. Des épisodes ont ainsi eu lieu à Bordeaux, Marseille, Paris, Port-de-Bouc, Toulon, Toulouse… souhaitant faire entendre une autre CAMPAGNE que celle qu'on nous sert et qu'on continue de nous servir jusqu'à plus soif ! Jusqu'à la nausée ! Jusqu'au bout !

Une autre CAMPAGNE, donc ! Cent pour cent littéraire et poétique, et autrement plus politique que la propagande émolliente depuis longtemps déversée. « Écrire est entièrement politique » disait Pascal Quignard. Nous renchérissons. Lire est entièrement politique. Nous vous invitons à le prouver.

Cliquer ici pour télécharger la présentation

actualité

Épisode 21 :
Vendredi 5 mars 2010 à 19 h 07 précises

centre international de poésie Marseille, Vieille Charité, Marseille

Centre de la Vieille Charité
2, rue de la Charité
13002 MARSEILLE - T. 04 91 91 26 45                       Passe à ton voisin !

 

APRES LA CAMPAGNE, LA CAMPAGNE SE POURSUIT !

Un épisode radiophonique par Autres et Pareils, 40'
Diffusé sur Radio Grenouille le 29/11/07


Texte : Olivier Domerg. Lecture : Laure Ballester, Christophe Roque, Olivier Domerg.
Réalisation : Xavier Thomas.

Dixième épisode du feuilleton de lectures publiques intitulée Après la campagne, la campagne se poursuit , tirées de Une Campagne, texte d'Olivier Domerg (éditions Le Bleu du Ciel). Cet épisode a été spécialement imaginé pour nos ondes, performé et enregistré (en une prise !) au studio de Grenouille.

Après la campagne, la campagne se poursuit joue sur tous les registres du double-sens, où d'agrestes digressions laissent entrevoir d'autres campagnes, au sens politique...

Ecoutez l'épisode en cliquant sur le lien suivant  36.6 Mo

 

   

Textes d'Olivier Domerg extraits de Une Campagne
paru aux Bleu du ciel en avril 2007.

C'est un livre dont tout le monde parle mais que personne n'a lu. Un livre qui, traitant d'une campagne, au sens provençal ou marseillais du terme, dessinerait le portrait en creux d'une ville, mettons Martigues. Un livre dont les multiples personnages porteraient parfois des noms d'herbes, de fleurs et d'arbres, mais pas seulement. Ainsi, d'une considération sur les jardins publics ou de l'éloge de l'amandier, passe-t-on à un poème sur le coing (dans la gueule) ; d'un roman familial 1900 à la piste d'un auteur de polar 1930 ; de la chasse aux moustiques à la pêche aux archives ; du 11 septembre 2001 à la Guerre de 40 ; de la visite d'une bastide classée (type : journée du patrimoine) à un portrait de la Sainte-Victoire (vue de trois-quarts) ; du mot « race » aux écrivains vieille France ; et d'une opérette désopilante consacrée au coquelicot à un écharpage en règle de la modernité.

résumés des épisodes
précédents

 

Préambule déambulatoire
Dimanche 18 mars 2007 à 10 h et 14h

Promenade architecturale des quartiers de l'Hôtel de Ville et de la ZAC Paradis-St Roch proposée par Nicolas Mémain, dans le cadre de Vivre les villes. Cette balade, savoureusement décalée, était ponctuée d'une lecture urbaine d'Olivier Domerg (d'un extrait d'Une Campagne).


Olivier Domerg dans le cratère (à St Roch), lors du préambule

 

 

Épisode 1 :
Jeudi 22 mars 2007 à 18 h 59
Maison des Jeunes et de la Culture
Bd Emile Zola - 13500 Martigues
T. : 04 42 07 05 36

 

  
À gauche : Laure, Christophe, Elisabeth, Marie, Gilbert et Olivier / À droite : Laure, Elisabeth, Christophe, Olivier, lors de l'épisode 1

Dans l'épisode précédent, nous avons vu comment l'auteur, avouant sa détestation du travail salarié et sous couvert de parler de la beauté sereine d'un jardin, fait très subtilement l'apologie des 35 heures, euh ! des 30 heures, voire des 25, des 15 ou des 5 heures (par semaine) !...

Quelques airs et ritournelles nous ont conduit, ensuite, au milieu du pré, pour en découdre avec l'envahissante présence de la ville ; puis, pêle mêle, avec, souvenirs d'enfance, goût pour la campagne, fleurs sauvages et fleurs des champs. Là, enfin rendus, nous défiâmes en duel le Vieil Alexandrin, que le printemps, toujours prompte à ranimer les désirs les plus moribonds, nous évoqua soudain, dans un lyrisme débridé qui n'est pas sans rappeler le premier sinistre Villepin, au mieux de sa forme lorsqu'il se mêle de poésie !

Pendant la campagne, la littérature continue !

 

 

Épisode 2 :
Jeudi 29 mars 2007 à 18 h 55

Maison des Jeunes et de la Culture
Bd Emile Zola - 13500 Martigues
T. : 04 42 07 05 36

 

 
À gauche : Marie et Gilbert / À droite : Marie, Christophe et Olivier, lors de l'épisode 2

Dans les épisodes précédents, outre quelques rocambolesques et irrésistibles péripéties, ma foi, fort goûteuses et drolatiques, nous avons évoqué LA CAMPAGNE, au sens provençal ou marseillais du terme, mais aussi et tout à trac, Martigues-village-de-pêcheurs, congés payés, étang de beurck !, bastides et emprunts russes ! Et, comme si tout cela ne suffisait pas : le toc de quelques fontaines en kit   ; la butte des castes   ; la profondeur insondable des choses ; le champ qui nous cultive à défaut de l'être ; les peintres provençaux ; l'industrialisation salo.../galopante ; la pollution des esprits, et j'en passe !


Gilbert lors du résumé de l'épisode 1

Nous avons récriminé contre tout, et surtout, contre le ou les discours, et pour clore les nôtres, avons délibérément pris les airs, survolant la campagne en ULM

  U L M : voilà qui vole bien mieux et bien plus haut que U M P   » — nous précise un spécialiste de l'ART/héraut nautique) !

-   Sur ce, nous nous sommes mis franchement en colère, avant de constater qu'

Un écrivain revient toujours sur les lieux du... CRI/ (ME) comme sur les lieux de l'ÉCRIT !

- Ah ! Ah !

Pendant la campagne, la littérature continue !

 

 

Épisode 3 :
Jeudi 5 avril 2007 à 18 h 56

Maison des Jeunes et de la Culture
Bd Emile Zola - 13500 Martigues
T. : 04 42 07 05 36

 

 
À gauche : Christophe et Olivier découvrant le livre / À droite : parenthèses par Laure, Christophe et Olivier, lors de l'épisode 3

Dans les épisodes précédents, outre quelques irrésistibles et rocambolesques péripéties, ma foi, fort drolatiques et goûteuses, nous avons observé de très près (d'aussi près qu'on le peut) quelques fruits diablement suggestifs (mmmmm !), comme l'AMANDE au nom d'amante (à une lettre près de la cible) ;

nous avons aussi cassé quelques coq... (Dans ce mot, je vous prie, évitons la coquille !)… COQUILLES et QUELQUES PIEDS, poésie oblige, EN PRENANT LE NÔTRE, il n'y a pas de petits plaisirs !


Frédéric, Marie et Gilbert lors de Votre lecture l'amende, épisode 3

Assistant au nettoyage à sec - des insectes - et - du Marché - (Que Georges et Marie-Georges détestent ou détestaient !) ; nous avons vu, sous nos yeux pourrir le poéthiquement et politiquement correct,
et nous en avons bien ri !

Les formes plantureuses (geste suggestif) de la poire nous ont ramenés à la raison et à la vie :

Ce, comme quoi, le sensuel vaut mieux que le sensationnel (et le poli des formes que le lobby des tiques) !

Pendant la campagne, la littérature continue !

 

 

Épisode 4 :
Mardi 10 avril 2007 à 18 h 00

dans le cadre du vernissage d'Eva Keil
Médiathèque Louis Aragon
Quai des Anglais - 13500 Martigues
T. : 04 42 80 27 97

 


Laure, Christophe et Olivier lors de l'épisode 4

Dans les épisodes précédents, outre quelques croquignolesques et irrésistibles péripéties, ma foi, fort savoureuses et drolatiques, nous avons fait un sort à l'amandier, son inflorescence candide, son voltairisme obstiné et volontaire, sa joyeuse déflagration et ses blancs boutons, annonciateurs, chez nous, du printemps (tel son signe le plus manifeste ou son manifeste le plus insigne) !


Christophe et Olivier, à l'attaque, lors de l'épisode 4

Puis, nous sommes entrés franchement en campagne, évoquant, tout de go, aliénation salariée, bastides provençales, retraite de Russie, peintres provençaux, lèpre du paysage... et j'en passe ! Non sans oublier Martigues, Village-de-pêcheurs, et !...

Verdure et verdeur du style ! Considérations sur le "prendre son temps", la promenade et les jardins publics ! Littérature divertissante ? Non ! Littérature verdissante, en verve et contre tout ! Littérature estomaquante ne manquant pas son objet (la révolution, c'est le style) !

Pendant la campagne, la littérature continue !

 


Christophe tentant d'annoncer l'épisode 5

 

Épisode 5 :
Vendredi 4 mai 2007 à 19 h 01

Maison des Jeunes et de la Culture
Bd Emile Zola - 13500 Martigues
T. : 04 42 07 05 36

 


Olivier, Elisabeth, Laure, Christophe à l'entame de l'épisode 5

Dans les épisodes précédents, outre quelques considérations (toujours d'actualité, ma foi !) sur les immigrés et le racisme ambiant, et, quelques délicieuses et déconnantes escapades vers la Nature (des fruits) ou la Cause Matérielle (Ô exquis rudiments de philosophie !), nous avons, sans rougir, bercés par le vent, peut-être illusoire mais rafraîchissant, de la révolte...

— Peut-être illusoire !
— Mais rafraîchissant tout de même !

Nous avons, disais-je, à la veille du deuxième tour, fait de l'éphémère coquelicot l'étendard de nos espoirs...

— Les plus fououous !!!

Un hymne à la gloire du printemps et du renouveau.

  
Christophe et Olivier lors de lépisode 5

Opérette des quatres fleurs ! Ode à la sensualité du coquelicot (Les régimes, nous les aimons sensuel) !

Hélas, le coquelicot, trop vite, se fane !
Entendez-le, mourir de honte, dans nos campagnes !
— aaaaaahhhhh !!!
(C'est le râle du coquelicot au fond des bois).

 

 

Les fleurs de mai sont tombées. Poujade a parlé !
Crédules, les français ont la mémoire courte ! On leur refait, une nième fois, le coup de l'homme fort, et ils applaudissent ! Ils exultent ! Ils réclament le bâton qui les battra !

— Battez-moi ! Battez-moi !!!

Ils ne leur manquaient qu'un Nabot Léon (aux petits pieds mais aux dents longues) pour remettre de l'ordre dans leur vie ! Entendez : dans leur VIDE !

— Ah ! Battez-moi ! Battez-moi !!!

Les français sont DÉVOTS, disait le Général
(lequel avait réussi, en son temps, à leur faire avaler
le mythe de la Grande Heure !
— De la Transe !)

 

  
Laure, Christophe, Olivier, Elisabeth, au cours de l'épisode 5

Hébétude télévisuelle (et télévirtuelle) pour tout le monde ! Consommation de masse pour tout horizon ! Médiacratie à la botte, doigt sur la culture... de la pantalonnade !

Famille ! Patrie ! France au travail !
Voilà pour vos lendemains ! Cela ne vous rappelle rien ?


Après la campagne, la campagne continue !

 

 

Épisode 6 :
Mardi 22 mai 2007 à 19 h 03

Librairie l'Alinéa
Rue Jean Roque - 13500 Martigues
T. : 04 42 42 19 03


Christophe et Elisabeth à l'Alinéa, au cours de l'épisode 6

Lors du prochain épisode de Pendant la campagne la littérature continue  !, sachant maintenant qu'il n'y pas de quoi se réjouir (et que nous en avons au moins pour cinq ans), nous ferons délibérément la fête, avec tout ceux qui le veulent... et avec vous ; car nous avons l'esprit de contradiction...

— corrigez : car nous avons DE l'esprit, (de l'esprit critique), et nous comptons bien nous en servir (tout au long de c'petit quinquin, de c'petit quinquin, c'petit quinquénat) !

 


Laure, Olivier, Christophe et Elisabeth à l'Alinéa, au cours de l'épisode 6

 

Cela dit, nous reviendrons ensemble à LA CAMPAGNE : la vraie ! la seule ! la verte campagne ! évoquant, une nouvelle fois, sa belle et exceptionnelle situation – donnant sur l'être (et l'étang !), La Mède (in France), Berre (devenu beurk) ; ainsi que sur le motif de Cézanne...

— Aaaah ! La Montagne Sainte-Victoire (Y en a-t-il d'autres ?)

Ainsi, nous passerons de la grande peinture à la poésie (qu'on ne peut plus voir en peinture !) ; et de la poésiiiiie à un poème sur le coing (dans la gueule !), dont nous espérons qu'il vous en bouche (UN COING !!!). Et, nous finirons sur le pré, au petit matin, à fleuret non moucheté ou au pistolet d'abordage (ou "de sabordage" !) ; nous demandant, tout à trac : "qu'est-ce que c'est que cette histoire ?"

Car, il n'est pas trop tard pour s'interroger ! Puis, cette affaire réglée, enquête rondement menée, nous en tirerons des conclusions étonnantes sur le mystère de la bastide et le pourquoi du Prieuré...


Laure, Christophe et Elisabeth, au cours de l'épisode 5

Bref ! Pour savoir si l'auteur... (1 mètre quatre vingt-trois pour quatre vingt kgs, voilà notre champion !!!) Bref ! Pour savoir si l'auteur est à la HAUTEUR de ce qu'il annonce, rendez-vous samedi 2 juin 2007 à 18 h 32 précises, mais cette fois à la Maison des Jeunes et de la Culture, pour le dernier épisode de votre feuilleton de lecture   !

Après la campagne, la campagne continue !

 

 

Épisode 7 :
Samedi 2 juin 2007 à 18 h 30

Maison des Jeunes et de la Culture
Bd Emile Zola - 13500 Martigues
T. : 04 42 07 05 36


 
Elisabeth, à gauche, Marie et Christophe, à droite, au cours de l'épisode 7

— C'est un livre dont tout le monde parle mais que personne n'a lu.

— C'est un livre, c'est une histoire.

Une histoire de campagne, comme on dit "campagne marseillaise ou provençale". Cette campagne se situe, à Martigues, Boulevard Hélène Fournier (assassinée par les allemands) ; à moins que ce ne soit, à Martigues, Chemin de Paradis (tant prisé par les nazis qui y trouvèrent une justification du mot "race").

L'une, donne sur l'étang, et la berge opposée des communes de Marignane et Vitrolles ; l'autre sur : stade, quartier de l'hôtel de Ville et chenal de Caronte.

Cette HISTOIRE est donc une GÉOGRAPHIE.

 


Christophe, Olivier et Elisabeth, au cours de l'épisode 7

 

— Pourquoi pas une géographie politique, tant que tu y es !...

Non, cette histoire est celle des FRUITS ! Des fruits tels qu'on les trouve dans nos campagnes, pourrissant sur pied et sur place, puisque jamais plus on ne les ramasse... préférant les acheter fort cher et plus loin, au supermarché du coin... Des fruits dont on perd la notion, l'usage, le mode d'emploi ; notamment des fruits méditerranéens ; nèfles, kakis et coings !...

Non, il s'agit d'une ode au mûrissement, au goût et à la forme du fruit. Sans se payer la nôtre, l'auteur y parle de poire et d'amende, comme de boire et de manger.

On goûte le mot et la chose. On essaie de s'en approcher au maximum. On va à l'essentiel : le FRUIT, et savoir si la langue peut le dire !

 


Christophe et Elisabeth, au cours de l'épisode 7

 

— Moi, je dis que ce n'est pas une histoire, mais un poème ! J'en veux pour preuve que l'auteur ne cesse de répéter que "le VERS est dans le FRUIT" !

— Comme dirait Wil... (Attendez, j'expire !) ...liam : « BEAUCOUP DE FRUIT POUR RIEN ». Cessons de tourner autour du noyau ou du trognon ! Disons les choses carrément :

Il s'agit d'une charge contre le consumérisme, l'hébétude télévisuelle et le conditionnement ambiant ! Bref ! La CON SOMMATION comme seul HORIZON !

Doublée d'une charge contre le travail : le très soixante-huitard et toujours d'actualité : « PERDRE SA VIE A LA GAGNER ».

L'aliénation salariée empêchant le poète, l'artiste (mais pas seulement) – chacun d'entre nous, soit dit en passant – de VIVRE COMME IL L'ENTEND ! De VIVRE tout simplement !

 


Christophe et Marie, au cours de l'épisode 7

 

— Mais, vous êtes fou de parler ainsi ! Si Monsieur Tarkovski vous entend !
— Je vois que vous avez pris vos sarkoleptiques, mais ne vous laissez pas endormir par l'image d'un homme qui court, court encore, court toujours, hélas ! Et qui commence à nous courir sur...
— Le haricot ?
— Non, le système !
— Prenez garde ! Les chiffres sont là. La majorité a voté...
— Je sais : TRAVAIL, FAMILLE... CONNERIE !
— Chut !! Surtout pas un mot de plus... Si Monsieur Tarkovski vous entend !
— Si Monsieur Taaaarkovvvvvskiiiii vous entend ?
— Chut !!!!!!

 

— A mon avis, vous n'y êtes pas du tout ! Et Tarkovski n'a rien à voir là-dedans ! D'ailleurs, j'aimerais autant qu'on ne mêle pas le nom d'un grand cinéaste russe à tout ça !...

En résumé, il s'agit de l'histoire de Martigues, de son territoire et de son devenir urbain, à travers celle de deux bastides, Le Prieuré et celle de Maurras, à laquelle l'auteur la compare. Vous voyez ! Rien de plus simple : deux bastides, deux campagnes provençales, et au bout du compte, en tirant bien sur ces fils, un portrait de la ville.



Christophe, Laure, Olivier, Elisabeth et Marie, au cours de l'épisode 7

 

— Vous filez la métaphore ou quoi ? avec vos fils ? et vos films ?

En résumé, il s'agit surtout d'une histoire de fleurs sauvages... Vous savez, celles dont on ne parle pas, qu'on ignore prétentieusement, qu'on va même jusqu'à écraser du pied !...
Et, parmi elles, LE COQUELICOT !

— Aahhh ! Le coquelicot !

— Oui, le coquelicot, hymne à la sensualité ! hymne au pavoisant pavot ! au rouge cramoisi des idéaux jadis dans le vent ! hymne au renouveau du printemps !

— Aahhh ! Le coquelicot !

— Décidément, vous n'avez rien compris. C'est un livre... poétique et politique à la fois. Un point, c'est tout. D'ailleurs, l'auteur citant Quignard, ne cesse de nous le répéter : "écrire est entièrement politique" ! Un point, c'est marre !

Ce n'est pas : "le livre dont tout le monde parle..."
Mais : "LE MONDE dont tout livre parle".
Quelqu'un l'a lu ?...

 


Laure, Christophe, Olivier, au cours de l'épisode 7

 

— Ecoutez ! Mettons-nous d'accord ! Il n'y a visiblement pas de résumé qui tienne ! Et si nous continuons... le résumé risque d'être plus long que l'épisode lui-même ! J'en appelle à votre sérieux ! à votre professionnalisme ! "Résumons moins pour gagner plus" !

Convenons ensemble qu'il n'y a pas une histoire, mais plusieurs ! Et que toutes se valent ! Il y a plusieurs histoires comme il y a plusieurs angles : Tout devient alors une question de point de vue !

Convenons, également, que toutes ces histoires se mélangent, s'entrecroisent et s'entremêlent si bien que... même l'auteur s'y perd ! D'où, qu'à la fin de son livre, un rien perplexe, il se demande : "QU'EST-CE QUE C'EST QUE CETTE HISTOIRE ?"

— Une histoire de bastide !
— D'amende (à lire dans le texte) !
— De campagne provençale !
— De bonne et de mauvaise poire !
— De Martigues et de sa martingale !
— De crispations politiques locales !
— De Sainte-Victoire vue de trois-quarts !
— De Charlots et du mot "race" !
— De faschos qui commencent à nous chauffer !
— De coquelicots et de fleurs sauvages !
— Tout ça à la fois !

et, tous à la fois, (en chœur ) :

Après la campagne, la campagne continue !

 

  
Laure, Christophe, à gauche, Elisabeth et Marie, à droite, final de l'épisode 7

 

Épisode 8 :
Vendredi 8 juin 2007 à 18 h 30
dans le cadre de Bleu du ciel, ombres blanches
Librairie Ombres blanches, 50 rue Gambetta, Toulouse

 

Épisode 9  :
Samedi 8 septembre 2007 à 16 h 30

Jardin du Prieuré
Bd Hélène Fournier - 13500 Martigues




Laure Ballester, Olivier Domerg et Christophe Roque à la Fête du Prieuré © Brigitte Palaggi, 2007

Après une courte trève estivale, la reprise du feuilleton de lectures eut lieu à l'endroit même où le livre d'Olivier Domerg a été écrit, dans cette campagne martégale qu'on appelle le Prieuré.

   

Profitant de Fête du Prieuré et à l'invitation des Amis de la fête, Olivier Domerg, Christophe Roque et Laure Ballester se lancèrent dans un huitième épisode pour le moins champêtre (grosse chaleur et ambiance de kermesse). Les trois lecteurs pouvaient déclaraient donc :

Après la campagne, la campagne se poursuit !

 

Épisode 10  :
Samedi 10 novembre 2007 à 19 h
à l'invitation des éditions Le Bleu du ciel
Galerie Éof, 15 rue Saint Fiacre, Paris

 

Épisode 11  :
Mercredi 14 novembre 2007 à 19 h

Librairie Histoire de l'œil
25 rue Fontange - 13006 Marseille
T. 04 91 48 29 92

    

En novembre, le feuilleton de lecture se déplaçait à Marseille, et plus précisément à la librairie Histoire de l'œil, avec qui Autres et Pareils collaborait pour la première fois.


Laure Ballester, Olivier Domerg et Christophe Roque à l'Histoire de l'œil © Brigitte Palaggi, 2007

Ce neuvième épisode fut particulièrement politique, comme l'avait été celui à la librairie l'alinéa. Comment, par les temps qui courent, pourrait-il en être autrement ? C'est ainsi qu'on livra bataille dans cette librairie dédiée à l'auteur de Madame Edwarda.

 

Épisode 12 :
Jeudi 29 novembre 2007 à 13 h 30

Radio Grenouille - Marseille

Enregistré le jeudi 15 novembre dans les studios de Radio Grenouille, cet épisode a été diffusé le 29 novembre sur l'antenne de la fameuse radio marseillaise.

APRES LA CAMPAGNE, LA CAMPAGNE SE POURSUIT !
Un épisode radiophonique par Autres et Pareils, 40'

Texte : Olivier Domerg. Lecture : Laure Ballester, Christophe Roque, Olivier Domerg.
Réalisation : Xavier Thomas.

Dixième épisode du feuilleton de lectures publiques intitulée Après la campagne, la campagne se poursuit , tirées de Une Campagne, texte d'Olivier Domerg (éditions Le Bleu du Ciel). Cet épisode a été spécialement imaginé pour nos ondes, performé et enregistré (en une prise !) au studio de Grenouille.

Après la campagne, la campagne se poursuit joue sur tous les registres du double-sens, où d'agrestes digressions laissent entrevoir d'autres campagnes, au sens politique...

Ecoutez l'épisode en cliquant sur le lien suivant  

 

Épisode 13 :
Samedi 1er décembre 2007 à 19 h

dans le cadre des vingtièmes Instants Vidéo
Salle Prévert, Place du 8 mai 45, Martigues

 

Épisode 14 :
Samedi 24 mai 2008 à 15 h
dans le cadre de l'Odyssée des lecteurs 2008
La Halle, quartier de l'Hôtel de Ville, Martigues

 

Épisode 15 :
Vendredi 30 mai 2008 à 18 h
Médiathèque du Pont du las , Toulon

 

Épisode 16 :
Samedi 31 mai 2008 à 11 h
Librairie de la Nerthe, Toulon

 

Épisode 17 :
Vendredi 23 janvier 2009 à 18 h 30
Librairie l'alinéa, 12 rue Jean Roque, Martigues

 

Épisode 18 :
Mardi 7 avril 2009 à 18 h 30
Médiathèque Boris Vian, Rue Turenne, Port-de-Bouc

 

Épisode 19 :
vendredi 10 juillet 2009 à 19 h
dans le cadre de Littérature en jardin
et avec le contrebassiste Mathieu Immer
Domaine de Bômale, St Denis de pile (Gironde)

 

Épisode 20 :
Vendredi 22 janvier 2010 à 18 h
Fondation Saint-John Perse, Cité du Livre, Aix-en-Provence

 

  

 

Épisode 21 :
Vendredi 5 mars 2010 à 19 h 07 précises
centre international de poésie Marseille, Vieille Charité, Marseille

Centre de la Vieille Charité
2, rue de la Charité
13002 MARSEILLE - T. 04 91 91 26 45

 

Épisode 22 :
Samedi 3 juillet 2010 à 19 h 01 précises
La petite librairie des champs, Boulbon

la petite librairie des champs
Le Moulin Brûlé - 13150 Boulbon
T. 04 90 43 94 82
http://lapetitelibrairiedeschamps.blogspot.com

 

À suivre...

 

 


Frédéric, Marie et Gilbert résumant l'épisode 2

 

Pendant la campagne, la littérature continue ! – feuilleton de lectures publiques, gratuites mais non obligatoires – est une création d'Autres et Pareils, avec la complicité de la Maison des Jeunes et de la Culture et de ses ateliers théâtres, et, en partenariat avec la Médiathèque Louis Aragon, la librairie l'alinéa, les éditions Le Bleu du ciel et la Direction Culturelle de la Ville de Martigues ; afin de restituer ce livre, écrit de 2000 à 2006 à et sur Martigues, au plus grand nombre de martégaux possible. Tous les textes, lus lors de chaque épisode, sont extraits de Une Campagne, livre d'Olivier Domerg paru aux éditions Le Bleu du ciel

.

AUTRES ET PAREILS bénéficie du soutien de la Ville de Martigues, du Conseil Général des Bouches-du-Rhône, de la DRAC PACA (Ministère de la Culture et de la Communication) et de la Région PACA.

 

Une Campagne , l'autre façon de vivre
et d'entendre) la campagne !

 

 

© Olivier Domerg / Le Bleu du ciel / Autres et Pareils, 2007.
Photographies : © Brigitte Palaggi 2007.